Comme beaucoup d’entreprise, vous vous demandez peut-être si ça ne serait pas plus rentable d’internaliser la réalisation de ses photos de packshot en investissant dans un studio photo en interne.

Voici quelques exemples sur l’utilité de prendre vos photos d’objets en interne :

La première chose à prendre en compte est de calculer le coût de la main d’œuvre ainsi que l’investissement matériel. En moyenne, le coût d’un studio photo est de 10 000 € (flash, support de fond, fonds, appareil photo, réflecteurs…) sans compter l’employé qu’il faudra payer (tout les mois de préférence c’est mieux) et former à cette tâche qu’est la photographie de packshot. Il faudra également trouver un espace supplémentaire pour accueillir tout le matériel nécessaire.

Malheureusement, nous voyons beaucoup d’entreprises investir à perte dans un studio en se disant qu’être photographe de produit ne doit pas être si compliqué. Décidés, ils forment alors un employé (car trop coûteux de recruter une nouvelle personne par soucis d’économie) et investisse dans un studio photo. Quelques semaines plus tard après avoir investi, c’est la grande désillusion. Le résultat escompté des photos n’est vraiment pas à la hauteur de leurs espérances. En plus d’avoir un volume trop faible pour amortir l’investissement, l’employé formé à cette tâche abandonnera alors le poste au bout de quelques semaines constatant qu’il ne possédait finalement pas toutes les qualités requises pour faire de la photo de packshot (effacer une imperfection, faire un montage ou encore gérer un reflet disgracieux sur un produit…).

Après avoir perdu du temps, investi dans un studio high-tech dernier cri et payé une formation à l’employé, la société refera alors appel à un photographe professionnel indépendant de la région afin de réaliser ses packshots car ne l’oublions pas, le métier de photographe ne s’apprend pas qu’en quelques heures de formation.

Un investissement lourd de conséquence pour ces entreprises qui ne peuvent pas toujours maîtriser toutes leurs chaînes de production.

Dans cet exemple, je parle évidement d’une petite entreprise qui n’a pas beaucoup de flux de production ni de nouveauté (moins de 200/mois).

Prenons maintenant l’exemple de La Redoute ou des 3 Suisses, qui ont besoin constamment de mettre à jour leurs sites e-commerce ou leurs catalogues produits. Dans ce cas, il sera alors évident d’investir dans un ou plusieurs studios photo afin de subvenir à leurs besoins.

Enfin pour conclure, si vous avez beaucoup de produits à prendre chaque mois, le retour sur investissement sera vite vu, en revanche, si vous êtes une petite ou moyenne entreprise avec un petit flux, vous ne vous y retrouverez pas, la solution du photographe indépendant restera alors la meilleure et de loin.

packshot

Author packshot

More posts by packshot

Photographie de produit

Suivez mon blog

Photographe basé à Fontenay-aux-roses dans le 92 à 10 min de Paris

Tél : 06 26 97 12 97
Mail : contact@packshot-paris.fr